Rénovation thermique : comment obtenir la prime energie pour isoler ses combles ?

Rénovation thermique

Participant à l’amélioration du confort de vie, l’isolation des combles nécessite souvent un financement élevé. Pour remédier à cela, l’État accorde à certains citoyens une prime énergie. Des conditions strictes sont pourtant à remplir pour bénéficier de cette aide. Comment recevoir la prime énergie dans le cadre d’une isolation de combles ?

L’isolation des combles, éligible à la prime énergie

L’isolation des combles est un projet important qui requiert un fonds plus ou moins élevé, selon le cas. Toutefois, grâce aux différentes aides accordées par l’État et certains organismes, l’investissement peut réduire considérablement. Notez que l’isolation des combles est éligible à la prime énergie. Celle-ci fait partie du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE). Il s’agit d’une subvention octroyée par certaines entreprises. Cet appui financier est dédié aux particuliers qui souhaitent optimiser l’économie d’énergie de leur maison par l’isolation des combles. Le montant de la prime varie en fonction de trois facteurs, à savoir le code postal de la résidence, l’énergie utilisée pour le chauffage et la superficie des combles isolés. Sachez que la prime énergie est cumulable avec la TVA réduite, l’éco-prêt à taux zéro, le crédit d’impôt et certaines aides régionales. Rendez-vous sur renovetmoi.fr pour trouver des informations complémentaires.

L’isolation des combles figurent parmi les travaux les plus valorisés par la prime énergie. De plus, le montant de celle-ci a augmenté de 25 % de sa valeur initiale depuis 2015. Pour avoir une idée du montant de la prime à obtenir pour isoler ses combles, les foyers peuvent utiliser un simulateur en ligne. Ce dernier est proposé sur de nombreux sites en ligne. Avant la réalisation des travaux, sachez comment isoler des combles.

Les critères à respecter pour bénéficier de la prime énergie

Pour bénéficier d’une prime énergie lors d’un projet d’isolation de la maison, le foyer doit respecter quelques critères relatifs aux travaux à réaliser et au logement. La résidence doit être achevée depuis plus de 2 ans. Étant donné que la prime énergie est destinée à la rénovation énergétique, elle n’est pas valable si vous envisagez d’isoler les combles d’une habitation neuve. Le professionnel installateur doit détenir une certification RGE lors de la signature des devis. Le propriétaire doit adhérer à un programme de Primes Énergie avant la signature des devis. Sachez que cette adhésion ne vous engage en rien. En outre, la résistance thermique de l’élément isolant doit être supérieure ou égale à 6 m2.K/W en rampant de toiture et supérieure ou égale à 7 m2.K/W en combles perdus.

Par ailleurs, une prime energie spécifique, appelée Prime Energie Plus, s’adresse aux foyers à revenus modestes. Cette aide vient remplacer la prime énergie standard. Pour l’obtenir, les ménages concernés doivent présenter des justificatifs de revenus par le biais d’un avis d’imposition de N-2 ou de N-1, selon la situation la plus favorable. Les plafonds de revenus sont régis par le dispositif des CEE. Les démarches d’obtention restent pourtant presque identiques à celles de la prime classique. Notez que le montant de la Prime Énergie Plus peut être le double de la prime énergie standard.

Les démarches à faire pour obtenir une prime énergie

Une fois les conditions respectées, un foyer peut adresser une demande de prime d’énergie. Pour cela, il doit fournir un dossier complet incluant une copie de la facture des travaux d’isolation de combles, une attestation sur l’honneur dûment complétée et signée ainsi qu’une copie du devis signé et daté. L’envoi du dossier doit avoir lieu dans les 6 mois qui suivent l’achèvement des travaux. Cela a été facilité et peut désormais s’effectuer en ligne sur le site Primes Énergie, d’où chacun peut accéder à un compte personnel. En principe, la prime énergie est octroyée au-delà de 4 semaines après la validation du dossier. Pendant ce délai, celui-ci passe en audit. Notez que l’aide est versée au bénéficiaire par virement bancaire ou par chèque. Sachez également que certains motifs peuvent engendrer le refus de demande de prime énergie pour isoler les combles, parmi ceux-ci les dossiers incomplets, le non-respect des clauses de délivrance de certificat d’économie d’énergie et les travaux non éligibles au financement.

Pourquoi isoler votre logement ?
Les travaux de menuiseries qui permettront de réduire la facture énergétique