Quels sont les traitements efficaces contre les punaises de lit ?

punaises de lit

Les punaises de la literie sont des parasites très résistants qu’il est très difficile d’éradiquer. Il n’y a pas trois solutions, mais seulement deux : le chaud et le froid. Voilà comment venir à bout d’une petite ou grande invasion.

Qu’est-ce qu’une punaise de lit ?

Pour mieux combattre son ennemi, il faut le connaître. Son nom scientifique est “cimex lectularius” dont la traduction littérale est “punaise” et “lit de décantation”, ceci ne laisse aucun doute sur ses intentions. Ce parasite de l’homme fait partie des cimicidés, anatomie de la punaise. Il ne faut pas confondre celles-ci avec les punaises des bois, marron ou vertes qui sont beaucoup plus grosses et qui dégagent une très mauvaise odeur quand on les écrase. Les femelles punaises de lit pondent entre deux et douze œufs par jour, leur capacité de ponte totale est de 200 à 500 œufs au cours de leur vie. De l’œuf sort directement une nymphe, les bébés punaises sont translucides et possèdent déjà la morphologie de leurs parents, ils vont grandir et passeront par quatre stades larvaires avant de devenir adultes. Les bébés punaises se nourrissent eux aussi de sang humain et ont besoin d’une certaine température pour évoluer confortablement, entre 20 et 28 °C, l’invasion est irrémédiable.

D’où vient l’invasion au domicile ?

L’invasion au départ n’est absolument pas une question d’hygiène. Les punaises de literie peuvent arriver avec un matelas neuf, bien fermés dans son emballage, juste quelques œufs suffisent pour envahir les matelas et textiles de toute la maison.
Au cours de vacances dans un endroit infesté : un gîte, un hôtel… Même si vous n’avez pas été piqué sur place, les punaises ont pu squatter les bagages dans lesquels elles ont forcément pondu. Elles peuvent rester des jours sans manger, mais lorsqu’elles retrouvent de la nourriture, un humain à piquer, celui-ci est recouvert de piqûres qui démangent atrocement. Une crème à base de cortisone et un antihistaminique oral devraient soulager la personne. L’eau très chaude calme aussi les démangeaisons, sous la douche, montez la chaleur à la limite du supportable et passez par à-coups sur les piqûres, une sensation de bien-être suprême vous envahira.

Comment savoir si le lit est infesté ?

Si des taches et grains foncés parsèment la moitié inférieure du lit, des punaises ont certainement investi les lieux. Des petites boules blanches ou crème, pourraient être des œufs. Les nymphes et les adultes se font discrets, ils se cachent dès que l’on retire le drap ou la couette. On les repère sur les bords du lit où les draps sont généralement bordés, il y fait chaud et sombre. Pour reconnaitre les punaises de lit, utilisez une loupe pour mieux voir les larves, les adultes mesurent plus de 5 mm et sont de couleurs marron-rouge, la punaise de lit est visible à l’œil nu. Prélevez des grains sombres avec un papier rigide blanc, écrasez les avec un outil ou un autre papier, si les traces sont rougeoyantes, ce sont bien des excréments de punaises.

Les traitements naturels

Pour se débarrasser des punaises de la literie, il existe plusieurs solutions douces et naturelles pour l’homme et respectueuses de l’environnement.

Nettoyer à fond
– Laver les draps à 60 °C minimum, en ajoutant quelques gouttes d’HE de lavande à la lessive, les insectes ont horreur de ce parfum. Les HE de lavande sont aussi désinfectantes.
– Mettre la couverture ou la couette dans un sac-poubelle bien fermé, faire le vide d’air en appuyant dessus et laisser quelques heures au congélateur avant de la passer en machine, à 30 °C. À moins de 60 °C, les punaises résistent et peuvent même vivre dans le tambour de la machine à laver et s’agripper aux habits. C’est pourquoi il est nécessaire de congeler les textiles s’ils ne doivent pas être lavés trop chauds. Faites tourner la machine à vide à une température élevée pour éradiquer les punaises qui auraient résisté.

– Laver le pyjama et les habits à proximité du lit.

– Aspirer le matelas et la chambre en entier

– Passer le rouleau collant pour enlever les œufs, larves, excréments restants sur les textiles et le matelas.

– Laver les rideaux.

– Nettoyer derrière les tableaux, entre les lames de plancher, sous les plinthes, partout où les punaises pourraient se cacher de la lumière ou rester au chaud.

– Vérifier le linge dans les armoires, s’il y a des excréments, il y a des punaises, il faut congeler et laver tout le linge.

Appel aux professionnels

Si l’invasion est trop importante, il est nécessaire de faire appel à une entreprise de dératisation et de désinsectisation qui, avant de se déplacer, demandera à reconnaitre la punaise de lit en vous posant des questions.
Les traitements chimiques, ne fonctionnent pas sur les punaises de literie, les bombes fumigènes que l’on utilise contre les mouches, les cafards, les puces, sont sans aucun effet non plus sur les cimex lectularius. Les professionnels sont les seuls habilités à utiliser l’unique produit pouvant exterminer complètement les punaises de literie en une seule journée : l’azote liquide. Le froid intense est le seul traitement 100 % efficace pour la maison. Il faut de la chaleur pour le linge, mais on ne peut pas désinfecter la maison avec de la vapeur ou de l’eau bouillante, pour préserver le mobilier et les tissus, il faut laisser faire les désinsectiseurs avec de l’azote.


Trouver un exterminateur de punaises de lit à Paris et en Ile de France
Envir- entreprise à Changé : Société de rénovation pour l’environnement