Isolation phonique : guide pour se protéger des nuisances sonores

Mur isolant acoustique design

Pour faire de votre habitation un espace de confort et de bien-être, vous avez évidemment tout mis en œuvre. Cependant, un seul facteur peut réduire à néant ces efforts : le bruit. L’isolation phonique de votre logement est donc un point à ne pas négliger.

Qui n’a jamais subi les désagréments des nuisances sonores dans leur habitat ? Le bruit constitue une des sources majeures de gêne. Pour un meilleur confort acoustique, il existe une notion essentielle à prendre en compte : l’isolation phonique. Cette méthode permet de se protéger des bruits provenant de l’extérieur de la pièce

L’isolation phonique : définition

L’isolation phonique ou l’insonorisation indique l’ensemble des systèmes permettant de supprimer ou d’atténuer la diffusion des bruits dans une habitation. Cette méthode implique de faire appel à des techniques et des matériaux différents de l’isolation thermique.

Les bruits peuvent être classés en 3 catégories :

  • Bruits aériens : ils proviennent de l’extérieur ou de l’intérieur tout en passant par les interstices des fenêtres ou des portes.

  • Bruits d’impact : venant de l’extérieur de la pièce, ils résultent d’une paroi mise en vibration par un choc d’un objet sur le plancher.

  • Bruits d’équipements : ce type combine tous les bruits des équipements d’une maison, que ce soit la ventilation, la chaudière ou les tuyaux d’eau.

Isolation phonique : loi de masse

La technique d’isolation et le choix des matériaux impliquent le fait de se familiariser avec les notions de base de l’acoustique. Le principe de la Loi de masse indique que plus un matériau est lourd, plus il réduit la transmission des ondes sonores. Ainsi, par rapport au carreau de plâtre une paroi simple en béton protège mieux des bruits aériens.

Pour les parois doubles, elles représentent un système masse-ressort-masse. Cela signifie que les ondes sonores sont en partie absorbées et réfléchies par la première paroi rigide. L’isolant souple posé entre les 2 parois ou le matériau « ressort » absorbe ensuite la partie du bruit restante

L’effet de masse provient de la densité et de l’épaisseur du matériau tandis que celui du ressort amortit les vibrations. Ainsi donc, plus un matériau possède un effet de ressort et de masse, meilleure est sa conséquence d’isolation acoustique.

Isolation phonique : les meilleurs matériaux de structure

Pour éviter de souffrir d’inconfort thermique, il faut essayer de concilier l’isolation phonique et thermique lors d’un projet de construction. Ci-dessous quelques listes d’isolants performants dans les deux cas.

Le liège 

Il est employé pour résoudre les problèmes acoustiques. Toutefois, si vos problèmes se résument aux bruits aériens, d’autres isolants seront tout aussi efficaces. 

La fibre de bois

Ce matériau se place parmi les isolants phoniques de bonne qualité.

La paille 

Elle garantit un très bon confort acoustique. 

Laine de mouton, de verre et de roche 

Ces isolants se révèlent efficaces sur le plan acoustique depuis un certain nombre d’années.

Isolation phonique : comment l’améliorer ?

Il existe de nombreuses solutions pour améliorer l’isolation acoustique d’une habitation.

Isolation phonique des murs

Doubler votre mur avec un isolant vous permettra de réduire les bruits aériens venant d’une autre pièce de votre appartement ou maison. Ce système consiste à poser une ossature bois ou métallique sur le mur existant. Ensuite, mettre un isolant souple en panneau et enfin une plaque de plâtre pour recouvrir cet ensemble.

Isolation phonique du plafond

Si les bruits d’en haut ne sont plus acceptables, isoler votre plafond en le doublant s’avère être une solution efficace

Il existe 2 méthodes pour se faire. 

Le faux plafond suspendu sur ossature métallique est la solution la plus efficace. Pour cette solution, il faut fixer des plaques de plâtre sur une structure métallique et intégrer un isolant fibreux dans l’espace vide.

La deuxième technique est le sous-plafond collé. Plus simple à mettre en place, elle consiste à coller un matériau isolant directement sur le plafond à l’aide d’un pistolet à mastic contenant une colle acrylique adaptée au produit. 

Isolation phonique des fenêtres et des portes

Changer votre fenêtre par du double vitrage évite tout phénomène de résonance. Pour l’isolation d’une porte, des joints d’étanchéité périphériques et une barre de seuil peuvent se révéler efficaces pour apporter un meilleur confort acoustique

Isolation phonique du sol

L’isolation phonique du plancher ou du sol vise à limiter les bruits aériens ou d’impacts. En fonction des nuisances sonores endurées à l’étage, on peut opter pour la pose d’une moquette ou d’un revêtement flottant. 

Réaliser des travaux d’économie d’énergie
Travaux de toiture : trouver une entreprise spécialisée en ligne