Bruxelles : des spécialistes qui vous débarrassent des nuisibles

nuisibles

Les rongeurs envahissent la ville de Bruxelles à partir du mois d’octobre. Selon les spécialistes en extermination de rongeurs, ils apparaissent durant l’hiver, c’est-à-dire entre octobre et février. En effet, c’est durant cette saison qu’ils sortent le plus. Les statistiques de 2018 estiment le nombre de rats à environ deux par habitant. Ce chiffre est moins important par rapport à de grandes villes comme Paris. Ils deviennent de véritables fléaux lorsqu’ils s’incrustent chez les particuliers ou bien chez les commerçants comme les restaurateurs. La Grand-Place est l’endroit bruxellois qui compte le plus de rongeurs, à cause de la multitude de restaurants qui s’y trouvent. Ainsi, les campagnes pour les éradiquer sont nécessaires, au moins deux fois par an. En plus des rongeurs, les insectes doivent également être éliminés, vu les ravages qu’ils engendrent. Ceci explique la multiplication des spécialistes en extermination de rongeurs et désinsectisation à Bruxelles.

Le nombre de dératiseurs en pleine croissance à Bruxelles

Les rats bruns envahissent et engendrent des conséquences négatives dans les grandes villes comme Bruxelles. Ils s’éloignent vers les campagnes durant l’été et pendant la saison hivernale, ils investissent les bâtiments en construction. Ils envahissent également les sous-sols ainsi que les égouts. La prolifération des rongeurs dans la capitale s’explique par l’augmentation de la population qui implique aussi une augmentation des déchets ménagers.

Ce ne sont pas seulement les déchets qui favorisent l’infestation à Bruxelles. Les chantiers sont également un facteur de leur prolifération. Les bâtiments en construction font fuir les parasites qui se trouvent dans les environs et le bruit des travaux les oblige à sortir de leur tanière. Certaines communes aux alentours de Bruxelles, conscient de l’ampleur du fléau, proposent les services d’un exterminateur de souris et de rats à leurs habitants.

La prolifération de ce type de rongeur s’explique par l’extrême fécondité des femelles. Ces dernières ont plus de 4 portées annuelles et donnent naissance à six petits au minimum. Les rongeurs atteignent leur maturité sexuelle après seulement 5 semaines. Un rat peut engendrer près d’un millier de descendants durant une année. Ainsi, pour faire face à une telle invasion, un expert en dératisation à Bruxelles est nécessaire.

La nécessité d’un expert pour dératiser et désinsectiser son domicile

Les rongeurs, les cafards, les mouches et les fourmis sont considérés comme des nuisibles. Ils participent à la propagation de plusieurs maladies comme la trichinose, la salmonellose, la peste ou encore la leptospirose. Toutefois, utiliser des insecticides et des rodenticides soi-même s’avère dangereux. Leur manipulation exige une connaissance des règles de dératisation et de désinsectisation. Dans le cas contraire, leur utilisation représente un risque pour les animaux domestiques et les membres de la famille. Si le particulier ne dispose de l’expertise nécessaire pour mener à bien cette tâche, il faut faire appel à un expert dans ce domaine.

L’intervention de ce professionnel est indispensable, notamment dans le cas d’une invasion dans les locaux d’un commerce ou d’une entreprise. Dans ce cas, les rongeurs causent des dommages sur les installations électriques. C’est aussi un danger pour la santé des employés et des clients. Ils desservent la réputation d’un commerce ou d’une entreprise, qui remet en cause leur professionnalisme et leur hygiène. Les exterminateurs sont souvent confondus avec les spécialistes en nettoyage en profondeur. Cependant, la désinfection consiste à éliminer toutes les sources de nuisibles dans un local pour empêcher le développement des germes.

Les méthodes d’extermination utilisées par les professionnels

La méthode privilégiée des experts en dératisation et désinsectisation est l’utilisation de raticides ainsi que de pesticides. Ce procédé consiste à appliquer le désinfectant sur les surfaces d’un local, que ce soit les murs ou le sol. Il s’agit d’une technique rapide et efficace pour en venir à bout. Toutefois, elle peut laisser des résidus de substances qui sont néfastes pour la santé.

L’anticoagulant est le pesticide le plus efficace pour tuer un rat. Cette substance permet d’arrêter le flux sanguin de ce type de rongeur en contact avec le poison. Pour les insectes, l’acide borique est le poison le plus connu pour les exterminer, surtout pour tuer les cafards.

Certains spécialistes proposent des alternatives moins nocives pour la santé. Ces méthodes naturelles sont moins dangereuses. C’est le cas de l’utilisation du dioxyde de silicium, qui est une substance naturelle à base de micro-organismes marins. Cette poudre a un effet déshydratant, ce qui cause leur mort. Dans le cas des rongeurs, la méthode non toxique est l’installation des pièges. Ils existent en plusieurs modèles, à l’instar des pièges à glu, ceux à élastique ou les modèles électriques. Par contre, cette technique est efficace s’il n’y a pas encore d’invasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *