Comment fonctionne le calorifugeage d’un tuyau ?

calorifugeage d'un tuyau

Calorifuger ses canalisations permet d’atteindre plusieurs objectifs : réaliser des économies d’énergie, contrer les déperditions thermiques, et réguler les températures. Découvrez ce que comporte la procédure d’installation du calorifugeage.

En quoi consiste le calorifugeage ?

Il s’agit d’une technique utilisée pour l’isolation des canalisations d’eau chaude ou encore pour les installations de chauffage (réservoir, citerne, tuyauterie). Cette méthode d’économies d’énergie convient tant au logement d’un particulier – par exemple, s’il souhaite privilégier le concept de «maison passive» – qu’à une installation industrielle. Cliquez ici pour plus d’infos sur ce sujet. Comme la pose de calorifugeage n’est pas toujours aisée (surtout en industrie), il est souvent préférable de faire appel à un expert agréé.

La procédure de calorifugeage des tuyaux

Différents matériaux isolants et méthodes d’application peuvent être employés pour protéger les canalisations et garder l’eau à une température constante tout au long du circuit. La laine de verre, la mousse synthétique et la mousse phénolique, le flocage de laine, les coquilles ainsi que les tubes de polystyrène constituent les isolants les plus souvent utilisés. Pour mieux conserver la constance de la température de l’eau chaude ou de l’eau froide, des manchons et des coudes spécifiques peuvent également être ajoutés. On peut aussi se procurer une bande isolante adhésive fabriquée en fibres minérales, plus facile à poser. Il est important d’enrouler le revêtement isolant un à la fois, sur une surface très sèche. Quant aux méthodes d’installation du calorifugeage, les suivantes restent les plus courantes : par soufflage, par projection, par injection, par flocage, en fonction de l’isolant choisi.

Les nombreux avantages à calorifuger

Si la plupart des propriétaires comprennent l’importance d’isoler la toiture, les combles aménagés, les fenêtres et les murs extérieurs, ils oublient souvent d’isoler les canalisations de leur système de chauffage. Pourtant une tuyauterie sans isolation adéquate peut générer des pertes d’énergie calorique dans un logement et faire augmenter la facture énergétique d’environ 10% par an.

Voici d’autres avantages à opter pour le calorifugeage :

Les tuyaux d’eau chaude, d’air, de vapeur d’eau ou de fluide haute température (jusqu’à 1200 degrés) peuvent ainsi être isolés plus efficacement. Surtout s’ils se trouvent dans une pièce non chauffée.

Le calorifugeage permet de réduire notablement l’usure des canalisations et optimise le confort thermique ambiant.

Il évite les risques de bris de soudures et de déformation des tuyaux en cas de grand gel.

Dans les industries, le calorifugeage contribue à assurer la protection des employés qui circulent ou travaillent à proximité des installations de chauffage.

Opter pour le calorifugeage, pour un logement ou pour une industrie, c’est non seulement réaliser des économies d’énergie mais vous favorisez le développement durable et la protection de l’environnement.

En privilégiant une solution de rénovation énergétique, il vous est possible d’accéder à des aides financières telles que la Prime Énergie et d’autres subventions, accordées par l’État, par l’ANAH et certaines instances locales ou régionales.

Ces travaux pour être éligibles aux subventions doivent être effectués par un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Pour plus d’information sur cette rénovation énergétique, vous pouvez consulter le site suivant : https://www.lemonde.fr/smart-cities/article/2019/05/14/renovation-energetique-il-faut-passer-du-sur-mesure-au-pret-a-porter_5461808_4811534.html.

Les aides pour changer de chauffage
La ventilation