Comment bien isoler ses combles ?

isoler ses combles

Pour éviter les déperditions d’énergie dans une maison, une bonne isolation des combles est une nécessité. Jusqu’à 30 % d’économie sur vos factures énergétiques sont possibles en procédant à la rénovation de vos combles perdus. Pour cela, il est important d’utiliser des matériaux adéquats ainsi que les meilleures techniques. Voici donc quelques renseignements utiles afin de savoir comment isoler vos combles, à compléter en vous rendant sur mescomblesgratuits.fr/.

Choisir les bons matériaux

En premier lieu, il est important de savoir qu’il n’est pas possible de réaliser une isolation pour les combles avec des matériaux bon marché aux performances médiocres. En isolant des combles perdus, vous procédez à des travaux sur la durée, qui demandent donc des matériaux de qualité pour une efficacité optimale. Dans le même ordre d’idées, il est recommandé de faire appel à un professionnel certifié pour la pose de vos matériaux d’isolation. Un isolant mal posé dans vos combles ne vous permettra pas de réaliser les économies énergétiques envisagées. Parmi les choix qui s’offrent à vous, on peut citer les isolants naturels tels que la laine de chanvre et la ouate de cellulose, ou les isolants minéraux, moins chers, comme la laine de verre et la laine de roche. Évitez en tout cas les isolants minces, dont les performances ne sont pas assez bonnes pour limiter les déperditions d’énergie dans vos combles.

Opter pour une technique efficace

Pour des travaux de rénovation dans les combles, différentes techniques sont envisageables. Deux méthodes sont à recommander, avec le soufflage de flocons ou le déroulage de bandes d’isolant. La première est aussi la plus simple, à considérer en priorité pour vos combles perdus. Elle convient notamment en cas de combles peu accessibles ou limités en hauteur. Des flocons de laine isolants sont alors soufflés en vrac sur le plancher des combles, formant ainsi un matelas isolant. La ouate de cellulose est souvent employée pour ses performances acoustiques. La seconde technique consiste à déroulant de l’isolant en rouleaux sur la surface du plancher. Elle n’est possible que si les combles sont facilement accessibles. Vos travaux d’isolation vont de pair avec une bonne ventilation dans vos combles perdus. Un système performant comme un VMC double flux assure une parfaite aération qui évitera une concentration de la chaleur en été.

Respecter les critères de performance

Aujourd’hui, il n’est plus possible d’envisager des travaux d’isolation thermique sans prendre en compte les exigences de performance de la réglementation RT2012. Il est impératif d’utiliser un isolant dont la résistance thermique est égale au minimum à 7 m² K/W. Pour cela, environ 30 cm d’isolant seront à installer dans vos combles. En procédant de la sorte, vous aurez l’assurance de limiter grandement les pertes d’énergie dans l’habitation, mais aussi d’atténuer les nuisances sonores ressenties au quotidien. Pour la rénovation de vos combles perdus, pensez à faire appel à un installateur certifié RGE. En suivant la réglementation en vigueur, vous pourrez prétendre à différentes aides pour mener à bien vos travaux (crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro, prime énergie). Les dispositifs existants vous permettent de financer en grande partie la rénovation de vos combles.


Fenêtre de toit et velux
Autres isolations